Si le mot suivant est un nom ou un verbe substantivé (à l'infinitif), alors on utilise le trait d'union après l'adverbe, par exemple hors-gel. Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. ... « moi » est placé après le verbe « laisse », trait d'union – Les produits non conformes sont retirés de la vente. La conjonction et peut s’employer en début de phrase pour faire ressortir une opposition ou un sentiment. ; ne me dérangez pas ! Et vous venez me réclamer de l’argent, à moi qui n’ai plus un sou. 3. Un trait d'union apparaît entre le verbe et le sujet qui se retrouve alors à droite du verbe : verbe + trait d'union + sujet + complément + ?. Du coup, ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est où et quand utiliser le trait d’union — et non le tiret au sens strict, que j’aborderai peut-être une autre fois. 1 er cas : forme interrogative, le pronom est sujet (je, tu, il ... (le « d » se prononce « t » quand il se lie à une voyelle.) n’en prenez plus ! Certains auteurs s'en servent comme procédé littéraire pour assembler des mots qui sont normalement séparés et en faire une seule unité, souvent ironique ou humoristique, sur laquelle ils veulent simplement mettre l'accent. – La non – conformité de ce produit est condamnée. Quand faut-il mettre un trait d’union. Et dans ce cas, on place un trait d’union entre le verbe et le sujet : "sait-il", qui se dit "sait-T-il", puisqu’on fait la liaison entre le T final de sait et la voyelle initiale de il. Il faut savoir qu'il y a un trait d'union entre le pronom complément direct ou indirect et le verbe à l'impératif. Le trait d'union peut être un outil de création lexicale de circonstance. Par exemple, c'est le cas de "dis-lui" ou "mange-le". 8. Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme. Certains nombres prennent un trait d’union. by Alexandra in AB-Office, Business, Télésecrétariat, Télétravail. Règles d’utilisation du trait d’union Dans les mots composés. J’en fais partie et je peux vous dire que c’est ma hantise ! Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un … Pour déterminer si un pronom personnel se rapporte ou non au verbe, il faut mettre la phrase à l'indicatif. Toutefois, si en ou y sont suivis d’un infinitif, ils s’écrivent sans s euphonique et sans trait d’union : va y mettre bon ordre ! Dans cette position, et sert également à souligner l’enchaînement des idées, à accélérer un dialogue ou un récit : Vous avez tout dépensé. La règle est simple. (abusivement) Trait d’union. Lorsqu'un pronom, sujet ou complément, suit le verbe, il est relié à ce verbe par un trait d'union. Quand « non » précède un nom, il est suivi d’un trait d’union ; quand il précède un adjectif, il n’y a pas de trait d’union. Les nombres. Qui ne s’est jamais gratté la tête en se demandant s’il faut ou non un trait d’union. Pour l'emploi du trait d'union dans les nombres, il faut distinguer : * s'il s'agit d'un nombre cardinal ou ordinal * si ET est employé dans le nombre. Autrement, si le mot suivant est un adjectif, alors on n'utilise pas de trait d'union après l'adverbe, par exemple une facture non payée, quasi certain, un arbre très haut. D'autre part, les "Rectifications de l’orthographe" proposées par le Conseil supérieur de la langue française et parues au Journal officiel du 6 décembre 1990 (partie II) modifient … Exemples. Mettre un trait d'union dépend de la forme de la phrase. À la forme affirmative et interrogative, le tiret est de rigueur. Dans le cas de forme négative, on ne met pas de trait d’union devant le pronom car celui-ci précède le verbe au lieu de le suivre : ne vous fatiguez surtout pas ! Pour des raisons de sonorité, il est possible qu'un trait d'union apparaisse avec la … 6.3.4 Et après un point . Si les pronoms personnels se rapportent à un infinitif placé après l'impératif, les traits d'union disparaissent.