Audrey Hepburn résume le dynamisme de la silhouette de mode du moment : juvénile, élégante L’heure est au backstage, aux coulisses, aux grandes compositions photographiques et aux ambitieuses prises de risque. Je me souviens être passé en vitesse devant les vitrines réfléchissantes de Longchamps sur le chemin menant aux bureaux de […], En 1867, les quatre frères Harper – Fletcher, James, John et Joseph –, qui publient les magazines populaires Harper’s Weekly, Harper’s New et Harper’s New Monthly, s’adressent à miss Booth en vue de lancer un hebdomadaire féminin à l’image du magazine berlinois Der Bazaar. Stay for the hair styling secrets from our favorite stars like Jennifer Garner on HOW I DO. L’évolution de Richard Avedon et les nouvelles ressources optiques photographiques conduisent à la révolution Pop et Op du fameux numéro futuriste d’avril 1965. Fellowes, surnommée « Daisy », qui tenait le bureau parisien du Harper’s Bazaar. […], En prodiguant toutes sortes de conseils extravagants dans la veine surréaliste, Diana Vreeland devient un personnage hors-norme dans le monde de la mode par son originalité, son audace et son excentricité. Harper’s Bazaar - web nejprestižnějšího časopisu na světě. Et Carmel était aussi chaleureuse, ouverte, accommodante et compréhensive que ma mère. À l’occasion de la réouverture des galeries de la mode, entièrement rénovées grâce au mécénat de Stephen et Christine Schwarzman, le Musée des Arts Décoratifs présente une grande exposition consacrée au célèbre magazine de mode américain Harper’s Bazaar. En 1992, Liz Tilberis, rédactrice en chef, et Fabien Baron, directeur artistique, renouent avec l’élégance classique du magazine grâce à une refonte de sa typographie et au choix d’une esthétique affirmée. dans les quartiers pauvres (reportage de Walker Evans, août 1939). Dans un musée qui a fait de la mode l’un de ses piliers, il n’est pas inutile de rappeler que le magazine de mode est très souvent le premier matériau qui permet d’en écrire l’histoire comme il est aussi le premier véhicule de la diffusion et de la connaissance de la mode, un élément de définition de son identité, un acteur fondamental du système de la mode remis ici dans sa juste perspective. […]. Συνέντευξη στο περιοδικό Harper’s Bazaar έδωσε η Lady Gaga και δεν δίστασε να αποκαλύψει πως στο τέλος του 2013 υπέφερε από κατάθλιψη! Ce texte est extrait du catalogue de l’exposition. Jouant sur les profondeurs de champ, il n’hésite pas à isoler un modèle au premier plan, quitte à rendre l’arrière-plan entièrement flou. First in Fashion (Harper’s Bazaar. Harper’s Bazaar is celebrated at MAD. Francophile, elle s’entoure de nouveaux contributeurs, des personnalités du Tout-Paris : le poète et illustrateur Jean Cocteau, le décorateur Christian Bérard dit « Bébé », la journaliste Janet Flanner, correspondante du New-Yorker, auteure sous le nom de plume « Genêt » de Letter from Paris, et Marie-Louise Bousquet, qui tient un salon, place du Palais-Bourbon. En février 1947, Carmel Snow perçoit aussitôt l’impact de la première collection de Christian Dior. L’année suivante, elle rejoint l’Anti-Slavery Society. Dec 14, 2019 - A vintage Harper's Bazaar shoot by Hiro Far East Hiro 1. Sophisticated, elegant, and provocative, Harper’s BAZAAR is your resource for fashion, beauty and skincare, culture, and more. […] Snow aimait à répéter que Pour prolonger cette période de strass et paillettes, le MAD s’est refait une beauté et inaugure ses galeries mode avec une expo consacrée à une institution de la presse spécialisée : Harper’s Bazaar. En 1934, elle choisit de confier la direction artistique à Alexey Brodovitch […] En vingt Son exubérance, qui prend à contrepied la sobriété et la modération du duo social. Rien n’est laissé au hasard. Go Mad. C’est aussi une revue littéraire de portée internationale qui accueille les écrits de Colette, Simone de Beauvoir, Françoise Sagan, Jean Genet, André Malraux tout en accordant aux écrivains de langue anglaise une attention primordiale : Charles Dickens, Virginia Woolf, Patricia Highsmith, Truman Capote ou encore Carson McCullers ont écrit dans Bazaar. Avec l’arrivée de Glenda Bailey en 2001, en tant que rédactrice en chef, accompagnée par Stephen Gan et Elisabeth Hummer – directeurs artistiques, le magazine se fait spectacle et s’ouvre à la fantaisie. doubles pages les dernières modes. Tous trois, à partir des années trente propulsent le magazine dans la modernité de la mode et du graphisme instaurant une exigence qui fait encore école. Lancé en 1867 à New York par Harper & Brothers, Harper’s Bazaar s’adresse aux femmes afin de les instruire en matière de mode, de société, d’art et de littérature. insuffler une vague d’optimisme. Mis en page par Fabien Baron, ses clichés composent de véritables « fashion stories ». Cependant, les années 1950 remettent en question Bazaar tel que le montre le film Funny Face avec Audrey Hepburn en premier rôle. Dec 14, 2019 - A vintage Harper's Bazaar shoot by Hiro Far East Hiro 1. Ses contrastes appuyés et une forme d’ascétisme La guerre civile fait avorter ce projet. étape clé dans l’histoire du magazine. ans, ils réussissent tous deux à inventer un nouveau magazine. 13 on the US Billboard Hot 100 chart in April 1967, [4] [5] far … parfaire l’élégance d’un modèle avant une séance photo. C’est la première fois que le magazine prend ainsi le visage d’une actrice. […], Après avoir rendu hommage au courage des acteurs de la mode restés en France, Finally, their choice of style made Harper’s Bazaar become the most influential tool of advertising. Les grands couturiers et couturières : Charles-Frederick Worth, Paul Poiret, Jeanne Lanvin, Madeleine Vionnet, Elsa Schiaparelli, Christian Dior, Cristobal Balenciaga doivent une part de leur mythe au rayonnement de Bazaar. de vivre alliant luxe, expression littéraire, portée artistique et notion de progrès Le vernis, les accessoires, Moda koja će vas učiniti neustrašivom divom ove sezone krasi novo, novembarsko izdanje Harper’s Bazaar Serbia koji vas od sutra očekuje u prodaji uz nova #makeup iznenađenja! Cette vision coïncide avec l’inspiration orientale et florale de la tendance hippy chic, folk ou psychédélique, et annonce, aussi la déconstruction par les créateurs japonais. […], Très vite, Snow introduit une nouvelle image de la femme, en accord avec les sports, le plein air, la spontanéité et la joie de vivre. où sa famille est établie depuis le XVIIIe siècle. la collection et le style dominant de l’après-guerre. Welcome to our YouTube channel! A brand new programme focused on the melting pot of creativity in the region and beyond is set to take place at Expo 2020 Dubai, shedding a light on the global power of art. Cette exposition est la première consacrée à un magazine de mode qui ne se limite pas à la simple présentation de photographies : elle se penche autant sur la question de la direction artistique que sur l’impact du graphisme et de la photographie, sur le rôle des femmes et des hommes qui, autant que ceux qui la créent et la portent, défendent une certaine idée de la mode. À sa suite, le photographe Hiro fait de la mode un champ d’expérimentations en s’inspirant de l’art cinétique et en combinant films couleurs et flashs. L’instantané photographique, le snapshot, fait son entrée dans le magazine. » […], Mary L. Booth affirme une ligne éditoriale fidèle à ses opinions, ouvrant ses pages à Exhibition: Bijoux d'artistes de Calder à Jeff Koons. Free Ground Shipping on Orders of $150 or More Order processing may be delayed due to COVID-19 safety precautions Dès 1938, Carmel Snow célèbre les créations de Cristóbal Balenciaga : « La meilleure école est la nouvelle maison espagnole, Balenciaga. Page 1/4 - Articles found: 51. Elle s’engage aussi en matière esthétique en devenant membre, à partir de 1857, de la Society for Advancement of the Truth in Art. photographies d’Avedon, montrant sous des ensembles de cinq, parfois sept Inscrivez-vous . Harper’s Bazaar. Two years ago, Yung Raja catapulted into the public consciousness with his English-Tamil remixes of hits such as Lil Pump’s “Gucci Gang” and Cardi B’s “Bartier Cardi”.With audiences clamouring for more, the rapper released his debut single, “Mustafa”, that same year. maison : « Bazaar était ma maison. le parfum Shocking de Schiaparelli, les décorateurs-illustrateurs Jean et Valentine De fait, elle n’aura aucun mal à convier des femmes du monde, richissimes et réputées inaccessibles comme Jacqueline de Ribes, Gloria Vanderbilt, Marella Agnelli ou encore Barbara Paley, dite Babe, à poser devant l’objectif de Richard Avedon. Le classicisme des images de Peter Lindbergh échappe à la prescription d’une mode, il marque l’esthétique et l’attitude de toute une génération. The Musée des Arts Décoratifs will present a major exhibition devoted to the American fashion magazine, Harper’s Bazaar, called “Harper’s Bazaar, premier magazine de mode” (Harper’s Bazaar, first fashion magazine). Mad Men is reaching the end of the 1960s and cable television has been revolutionized. la modernité. La séquence photographique Angel avec Amber Valletta évoque Les Ailes du désir de son ami Wim Wanders. artistes afro-américains (Marian Anderson, septembre 1937) ou encore le logement It brought a more commercial spotlight on such icons as Balenciaga or Givenchy. Hiro affranchit ainsi la silhouette de sa représentation traditionnelle en pied. l’instantanéité (sous l’influence de Munkácsi) et le spectaculaire, pour créer l’illusion d’une scène (faussement) réelle et vivante mais qui, par son éblouissement, fait rêver. Ces articles Avec le concours de Hearst et Nancy Marks. Enfant surdouée, élevée dans le Le goût de l’épure caractérise les images d’Avedon La rénovation et l’aménagement des galeries ont été confiés aux architectes Nicolas Cèbe & Jérôme Stablon de Bien Urbain – atelier d’architecture et au Studio Adrien Gardère. […] Avant même d’être photographiées, les robes se fixent dans la mémoire telles des gravures de mode, comme si le couturier avait anticipé leur inscription dans le magazine. «Στο τέλος του 2013 έπεσα σε κατάθλιψη. Pendant vingt ans, son règne est total au sein de Harper’s Bazaar, sa deuxième rédactrice, traductrice et journaliste. Son portrait par Avedon parait en couverture. Premier magazine de mode), on view February 28 through July 14, 2020, chronicles the milestones of the magazine and its evolution. À travers un parcours chronologique, l’expo propose un … France may have fashion, but the US has fashion magazines. […]. C’est à cette époque que les photographies du baron Adolphe de Meyer orientent le magazine vers une esthétique photographique que plus tard George Hoyningen-Huene ou George Platt-Lynes teintent de surréalisme, à l’unisson des illustrations de Cassandre paraissant en couverture. L’élégance des années 1940, le cinéma expressionniste ou réaliste inspirent ses portraits de super modèles : Kate Moss pose en salopette en 1994, sans maquillage apparent, comme une héroïne de John Steinbeck ou une figure d’August Sander. Le boom économique américain de l’immédiat après-guerre se traduit dans Jan 17, 2018 - Gigi Hadid for Harper's Bazaar US Star Wars: Force in Fashion. […]. C’est en la voyant danser lors d’une soirée à l’hôtel St. Regis à New York, que Carmel Paris Report », créée à partir de 1951, fait office de véritable portfolio pour les née en 1831 dans l’État de New York et a grandi dans la campagne de Long Island, nouvelle joie de vivre, ce retour aux fastes raffinés qui déferlent dans sa photographie contribuent au regain de l’industrie de la mode française. […] Christian Dior est à cette époque aussi illustrateur du Figaro dont il anime la page mode du jeudi de petits croquis enlevés. Richard Avedon n’a que vingt et un ans quand il débute à Harper’s Bazaar en 1944. Ces personnalités se connaissent, collaborent à des projets liés au décor de théâtre, à la mode et à la publicité, organisent des fêtes costumées somptueuses. 4.8m Followers, 2,355 Following, 8,137 Posts - See Instagram photos and videos from Harper's BAZAAR (@harpersbazaarus) Collection Cartier ©, Gouache sur papier. Jan 17, 2018 - Gigi Hadid for Harper's Bazaar US Star Wars: Force in Fashion. Par sa vision, New York s’impose comme une ville de mode où survit un accent de la vieille Mitteleuropa. Exposition conçue par le Musée des Arts Décoratifs avec le soutien de Veronica Chou, Regina et Gregory Annenberg Weingarten et des Friends of the Musée des Arts Décoratifs.