Quand je me suis un peu penché sur les compositeurs, j’ai trouvé ça incroyable qu’un mec comme Elfman te fasse les musiques de Sleepy Hollow ou Beetlejuice, et de l’autre côté celle des Simpsons ! On a voulu faire un album qui plaisait à chaque membre du groupe, où chaque rappeur pouvait s’identifier. J’aime cette implication, « qu’est-ce que tu en penses ? En le mixant, j’étais mal à l’aise. Parfois je dis aux rappeurs : « barrez-vous de mon son, laissez-le tourner » [rires]. Je vivais encore chez mes parents. C’était totalement différent de l’époque d’Arabian Panther par exemple, où on avait quelques pressions, on ne voulait pas déplaire et que les gens ne soient pas satisfaits du projet. Je kiffe qu’il y ait un échange artistique. Avertissement : ce formulaire peut être utilisé uniquement si JavaScript est activé dans votre navigateur. !« . Des articles et documentaires ont décrit comment le label s’est construit dans l’indépendance. dgeq.qc.ca. Si tu n’aimes pas en sortant du studio, tu vas être déçu. Mais j’ai aussi envie d’explorer d’autres choses, pour dire : « ça, je sais le faire ». On a pris pas mal de temps pour faire ce projet, car on a enchaîné les concerts. 37 Tracks. C’était vraiment une ville communiste : beaucoup pour la culture, mais pratiquement rien pour l’aspect de la ville, qui était sombre. P : J’avais dit à Médine : « Pour ce morceau-là, c’est cette prod qu’il te faut ». Et un jour, il a eu envie de faire un album. « Tu veux pas aller à l’école ? Mais c’était pas un CD de LL Cool J qui allait me faire lever [rire]. Ils ont une façon de produire qui est libre, ils n’ont pas de texte. P : On s’en foutait, c’était Samba, son délire. Mais je kifferais travailler avec d’autres artistes, ça permet aussi de respirer, de faire des choses différentes. Achetez les vinyles, CDs de Proof, et plus encore sur la Marketplace Discogs. J’ai toute la session Pro-Tools, il m’a sorti une panoplie de voix [il l’imite, jouant avec les aiguës et les graves de la voix], on avait l’impression que le mec avait un truc analogique. Université du Havre. Explorez les références de Proof sur Discogs. » - Mais qu’est ce que tu veux petit ? C’était un rythme dingue, je me fixais une demie-heure par mec avec qui je travaillais. souhaitée], et en tout, quatre morceaux auront le droit à des clips vidéos. A : Tu viens d’évoquer Brav’, Médine, Samba : vous vous connaissiez déjà tous dès l’enfance ? Si bien qu’aujourd’hui, je me refuse à leur faire écouter certaines prods pour éviter qu’ils tombent dans la facilité et rappent sur les mêmes sons [sourire]. Originaire du Havre, lui aussi, il est le frère du rappeur Brav' (Bouchées Doubles), également membre du label indépendant Dans quelques heures, Médine va se produire sur la scène du Hangar d’Ivry-sur-Seine dans le cadre du festival Paris Hip-Hop. ». Je donnais la priorité à nos projets, on se concentrait sur notre développement, en autarcie. Originaire du Havre, lui aussi, il est le frère du rappeur Brav' (Bouchées Doubles), également membre du label indépendant, et du beatmaker Général. Parfois, il aime bien son petit parcours. On était tellement rincés que je n’avais plus de notions d’espace. Mais rarement son principal architecte sonore a raconté le label à travers le prisme de la création des morceaux et albums sortis par le label. La deuxième chose, c’est que parfois on m’envoie des messages sur Internet : « t’as pas des prods ? P : [Il réfléchit] IAM, j’aimais beaucoup leur façon de travailler. A : Le fait que tu te sois vu en compositeur de musique de films à ces moments-là n’est pas anodin, puisque que tu as pas mal samplé dans des bandes originales. sept. 2013 – Aujourd’hui 7 ans 3 mois. P : Arabian Panther, c’est l’album où il n’y avait plus de limite à nos idées, car on avait le budget. All drugs subject to the Food and Drug Regulations (henceforth Regulations) are required to gain premarket authorization prior to issuance of a Drug Identification Number (DIN).After gaining authorization to market a drug through provision of information under C.01.014.1 (see appendix I) and through adherence to the requirements of the Regulations as a whole, a sponsor may for various … Quand tu es indépendant, tu ne te dis pas « tiens, je vais ramener un orchestre symphonique ! Je suis un peu boudeur, si ça ne va pas dans mon sens, je le fais savoir. Mais généralement, il y a cette concertation entre Salsa, moi et Bouchées Doubles pour un album de Bouchées Doubles. Brav’ [qui vient de nous rejoindre, ndlr] : Elle date de Ness & Cité, non ? Mais il faut toujours surveiller. Quand Médine fait « Arabospiritual », ça marque la fin d’une certaine époque : à un moment, il a eu des doutes, par rapport à ce qu’il a fait, par rapport à des critiques disant qu’il avait changé, qu’il avait fait des morceaux avec La Fouine. Médine s’était penché, j’ai entendu le bruit, et je lui ai dit : « il faut qu’on l’enregistre ». Je m’en foutais, ça ne me faisait rien, du coup pour se venger elle me cassait mes CDs. On sait très bien qu’en faisant interpréter « Jusqu’ici tout va bien » à Médine, ça va apporter de son aura. Il avait commencé un peu avant nous, et a vite pris ses responsabilités en terme de gestion. Stream Tracks and Playlists from Proof … Quand je ramène une session, elle sonne déjà comme je veux dans le mix des instruments. A cette époque là, on essaie de sortir pas mal de projets. dgeq.qc.ca. » [rires]. La majorité des artistes sont issus du même quartier: le quartier Mont-Gaillard, au Havre.. Proof Recordings is an insignia of mediterranean cultivation and British seasoning. Les morceaux qu’il n’a vraiment pas compris, c’est Fred Landu qui les a fait [Frédérick N’Landu, ingénieur du son français qui a travaillé avec Kery James, Youssoupha ou Selah Sue, ndlr]. Il m’a recontacté d’ailleurs pour qu’on travaille de nouveau ensemble. août 2010 – mars 2016 5 ans 8 mois. Proof descendra de sa cabine quelques minutes plus tard. A : Une prod assez marquante sur cet album, c’est celle pour le morceau « 11 Septembre », qui est très minimale, mais vraiment hypnotique. Le plus petit fait des prods sous le nom de Général, il vit avec notre mère, en Bretagne. Commenter; Partager. P : C’était un peu la guerre. Din Records est une belle famille et moi je suis une amie de la famille. A : Sur cet album on sent que tu maîtrises mieux tes ambiances. Il y avait notamment Bams qui y participait. Ils prenaient des prods, on faisait des sons au feeling. Des branches qui traînaient devant le studio, on les ramassait pour imiter le bruit d’un objet qui fouette l’air. On Tuesday, he maintained that there was no reason for concern, citing as proof his record of endurance -- he has averaged 154 games per season over the past five years. C’est à partir de ce moment là qu’on a arrêté d’enregistrer dans les studios pros pour faire tout nous-mêmes. Surtout, on était loin de Paris, il y avait encore ce côté campagne, toujours un peu à la bourre, ce qui fait qu’on a grandi à l’abri de certaines choses. J’ai clairement fait confiance à Segal, en me disant « il a fait Dr. Dre, pas besoin de surveiller ! Ça permet aussi d’avoir un peu de recul. [sourire]. P : T’es déjà venu au Havre ? Mais ça me dira peut-être un jour. On a fait le tour de la boucle, on revient. P : C’était un sample japonais. Comparer et acheter les Musique et Films et Séries DIN Records. With music streaming on Deezer you can discover more than 56 million tracks, create your own playlists, and share your favourite tracks with your friends. The planet's average surface temperature has risen about 2.05 degrees Fahrenheit (1.14 degrees Celsius) since the late 19th century, a change driven largely by increased carbon dioxide and other human-made emissions into the atmosphere. Il fallait des percussions. Je défonçais les diamants [sourire]. A : Tu disais plus tôt que vous aviez des connexions sur Marseille depuis un moment, mais tu n’as finalement produit pour des artistes marseillais que plus tard. BRAV - Listen to BRAV on Deezer. Je me suis fait chopper une fois, deux fois, trois fois… Après ça j’ai arrêté de scratcher sur le truc ! A : Il y a un morceau que tu retiens particulièrement de cet album ? Soprano – « Mélancolique anonyme » - Puisqu’il faut vivre, 2007. Page Transparency See More. On s’était pourtant rencontrés, le feeling était passé. On était tous très branchés sport en étant jeunes. On se disait la même chose avec Médine, « Bruiteurs, père et fils ! Viens, on fait du rap !« , « Ok !« . On voulait faire ce qu’on sait faire, des morceaux avec lesquels les gens nous ont connu, pas des singles. C’était aussi un des plus jeunes : sur le premier Ness & Cité, Par tous les moyens [premier EP du groupe sorti en 1998, ndlr], il avait 13 ans. « Du Panjshir à Harlem », c’était un des premiers morceaux où j’ai eu ce challenge de créer vraiment des ambiances. Après j’ai aussi beaucoup aimé ce qu’a fait La Cliqua, Gallegos, tout ça. Ils ont pris peur au départ, parce que c’est pas un métier. On appréciait plus ce côté fier de personnages comme Mark Landers, Végéta, ces petits mecs qui faisaient tâches, rebelles. Pour « Kounta Kinté » [sur l’album Arabian Panther, ndlr], il aurait fallu mettre une caméra en studio, on en rigolerait encore. Aujourd’hui, ça devient un peu plus vivable, respirable. Il m’a un peu contaminé. Je me rappelle, j’avais des enceintes en bois, et les mecs écrivaient leurs textes dessus. Salsa n’a qu’un an de plus que son frère Samba et que moi, mais il avait déjà une certaine maturité, du fait que ce soit l’aîné de sa famille. On a essayé de tuer nos rêves, mais on a continué de rêver. Quand arrivent l’automne et l’hiver, que les bâtiments sont mouillés… Franchement, c’est l’Allemagne [rires]. Et puis on a investi un peu plus : une MPC, une grosse console, et ainsi de suite. Tous les albums du label Din records à télécharger et à écouter en haute qualité. Ladea : «Alpha Leonis», le rugissement d’une lionne – ototune, [INTERVIEW] Ladéa : «Je me suis recroquevillée sur moi-même», Entretien avec Médine – De l’art d’être utile. Ça c’était fait par affinités. Time Bomb, aussi : j’aimais beaucoup la façon de DJ Mars de travailler les sons. Hi Producer Multi Platinum / Audio engineer / Dinrecords / Bullet proof Music / Bulletproofbeats.com Subscribe. On avait un peu réservé cette prod au cas où, mais on ne voulait pas la laisser mourir. You'll also be the first to know when they release new music and merch. Je crois que l’enceinte est encore là, avec les gravures de leurs stylos. ccm-cjc.gc.ca. Quand tu entends comment sonne l’album L’École du micro d’argent… Je me souviens du reportage qu’avait fait Canal+ sur la conception de l’album, on voyait Imhotep en train de faire des sons sur MPC 3000, SP-12… C’est pas tellement une influence, mais plutôt une façon de travailler et un son bien particulier. Si Booba me demande un jour une prod, je veux faire un son comme « Foetus ». Il fallait que quelqu’un s’y colle, et comme j’étais peut-être plus passionné ou intéressé par cet aspect technique, ça a été moi. J’ai eu du mal à la reconnaître quand tu me l’as faite écouter, parce qu’elle date de tellement loin ! Et quand on était gamin, qui mieux que Végéta incarnait la fierté ? A : Il y a une autre influence assez nette sur cet album, c’est celle du son de Shady Records. A : Et tes parents, comment ils ont pris ça ? P : C’est le genre de prods qui tournent toutes seules. Je me souviens d’un son qu’il avait fait, qui n’est jamais sorti, avec des bruits de scènes de ménage, des cris, des bruits de verre. Find Proof discography, albums and singles on AllMusic. Tu n’as pas été sollicité ? En dehors des artistes du label, il produit également pour quelques artistes “extérieurs” tels que le rappeur marseillais Soprano avec le titre “Mélancolique Anonyme” (2007), Disiz avec le titre “Odyssée” (2009), sans oublier Diam’s avec le morceau fleuve “Si c'était le dernier” (2009) ; et plus dernièrement pour Scylla sur le titre “Coupable” (2013) en featuring avec R.E.D.K. On traîne un peu ensemble et on se […], […] les moyens en 1998? Din Records de retour en Belgique Proof (Din Records) – Interview 2010 Interview Médine L'Arabian Panther Médine en concert à la Cigale le Mercredi 17 juin Médine en concert à Paris à l’Elysée Montmartre le 5 février Medine en concert à l'Ancienne Belgique Médine – Arabian Panther Medine – Self Défense Mac Tyer, Booba, Medine… Grosse journée pour le rap français ! P : Hans Zimmer, il me rend fou. P : Havre de guerre était la suite de Ghetto Moudjahidin, le premier album de Ness & Cité. Et après un morceau qui mettait la pression comme « 11 Septembre », une petite fraîcheur était bienvenue. P : Oui, j’ai toujours rappé en bidouillant. Médine, par lui-même en écoutant l’instru, est tombé sur l’idée du thème. Proof.de - digital colour proofing, worldwide shipping - fast! Dès que je suis tombé sur cette boucle, je ne me suis pas posé de question, je l’ai prise tout de suite. Sur « Sol Pleureur », il y avait de la composition complète par exemple, je commençais beaucoup plus à maîtriser mes machines de guerre. A : Et en ce qui concerne la production ? Je sais qu’il marche dans les pas de Proof mais qu’il a son style. Des vrais mecs qui viennent de la campagne et qui ne connaissent que dalle [rire] ! ». dgeq.qc.ca. Il y a eu Mino, Sefyu avec Médine, mais pas beaucoup plus. On jouait ensemble dans la même équipe de foot, puis on s’est retrouvé ensemble dans la même classe. A bankruptcy discharge releases the debtor from personal liability for certain specified types of debts. Médine – « Lecture aléatoire » - Table d’écoute, 2006. 28 juin 2012. 4 Most of the warming occurred in the past 40 years, with the six warmest years on record taking place since 2014. . P : En fait, on est trois frères. et Tunisiano. C’était deux façons de voir différentes. Connexion. Proof (Din Records) Le Havre et Marseille, Dragon Ball et Hans Zimmer : Proof raconte l’histoire musicale du label Din Records et de sa propre discographie, de Ness & Cité à Disiz en passant par Médine et Bouchées Doubles. Souvent les gens me disent : « c’est marrant comment tu t’exprimes par le son », et c’est ça que j’aime dans les musique de film. Je lui disais : « mais ça ne tourne pas ça ! On n’entend pas ma voix ! Din Records : Vous souhaitez réagir à ce message ? ». Ça a commencé par le foot, comme je te disais, je jouais avec Samba, qui était gardien. C’était visuel, comme un film. Artistiquement, sa ligne directrice n’a pas tellement changé. Comment tu l’as perçu ? Lino, c’est un artiste que j’apprécie beaucoup en terme d’écriture… c’est Lino, c’est le professeur ! C’était sorti sur une cassette. P : J’essayais de trouver vraiment la bonne conception pour eux. Le Havre et Marseille, Dragon Ball et Hans Zimmer : Proof raconte l’histoire musicale du label Din Records et de sa propre discographie, de Ness & Cité à Disiz en passant par Médine et Bouchées Doubles. Médine était trop énervé à cette période [sourire], il allait trop vite. traduction proofs dans le dictionnaire Anglais - Francais de Reverso, voir aussi 'proof copy',living proof',child proof',galley proof', conjugaison, expressions idiomatiques Et puis parce que cette chanson nous a rappelé Malcolm X [dans le film de Spike Lee consacré à Malcolm X, la chanson de Cooke introduit la scène où le leader est assassiné, ndlr], toute cette période de l’histoire des Etats-Unis, le titre du morceau parle de lui-même. Et lui et Ibra se connaissent depuis la maternelle. Abcdr du Son : Grandir au Havre, c’était comment ? Des quartiers avec des tours géantes, avec un temps anglais, ça donnait quelque chose de très mélancolique. Un pote à mon grand frère, qui travaillait à Total en programmation informatique, a réussi à tout nous ressortir. A : Quand tu commences à t’intéresser à la musique, il y avait une scène hip-hop au Havre ? Le premier truc que j’ai fait dessus, j’avais samplé une boucle de batterie de Cypress Hill sur lequel j’avais posé une boucle et où j’essayais de jouer une basse. Une fois le formatage fait, j’allume mon PC, et au démarrage, dans le Bios, je vois qu’il y a un autre disque dur, je me demande ce que c’est… Je le formate [il secoue sa tête de honte, ndlr]… mais c’était le disque avec tout l’album. C’est… tout un cercle vicieux cette connerie, ça te bute la vie [rire]. B : Au départ, c’était une volonté de ma part d’impliquer mon petit frère dans mon projet. J’ai une palette de sons assez grande, parce que je me tape parfois des délires. Il avait toujours des idées un peu folles, et quand il n’arrivait pas à les réaliser, il venait me chercher. 54 Tracks. Musician/Band. Achetez les vinyles, CDs de La Boussole, et plus encore sur la Marketplace Discogs. A : J’ai beaucoup aimé un morceau comme « L.H. P : C’est ça, il donne son avis sur tous les morceaux. Dès fois ils me disent : « refais un morceau ! Commentaire * Champs … proof) and file them with his return. Facebook; Twitter; Google+; Fermer les commentaires Pas de commentaire Laisser un commentaire Annuler la réponse. Il s’est passé la même chose pour « Jihad » [sur l’album du même nom, sorti en 2005, ndlr]. Quand il fait beau, tu te crois dans une super ville, avec la croisette, la plage… L.H., L.A. [rire]. C’est absolument introuvable, tu le retrouves dans les affaires chez ma mère [sourire]. J’ai regardé comment il travaillait, ça m’a permis d’apprendre pas mal de choses. », de Ness & Cité. On était tellement fatigués qu’avec Salsa, on dormait en studio, sur un matelas sans couverture. Sur Arabian Panther, j’ai du faire cent-cinquante prods, je fais ça tout le temps, dès que j’ai une idée. Des interviews ont permis de saisir l’évolution de Médine, son artiste phare. Stream Tracks and Playlists from PROOF - Bullet Proof Music on your desktop or mobile device. Médine avait déjà ce rendement important, c’est quelqu’un de militaire. Il suivait la hiérarchie, il avait confiance en nos choix. Et puis à un moment, je me suis un petit peu enfermé sur la musique. Sur Arabian Panther, on a appris pas mal de choses. On va essayer de se faire plaisir pour le nouvel album, de l’amener dans des endroits où il n’a pas l’habitude d’aller. Voir plus de contenu de Dinrecords sur Facebook. Daddy Lord C – « Mais qu’est ce que tu veux petit ? Technicien en laboratoire de biologie marine. Pour la petite histoire, la prod de « Lecture aléatoire », c’était à la base une prod pour Ness & Cité, que Salsa et moi avions kiffé. J’essayais d’atteindre mon niveau de prod en composant et en mixant : quand une prod avait des faiblesses, je rectifiais avec le mix. A : Médine rend hommage sur ce morceau aux artistes français qui l’ont influencé. Je voulais atteindre cette largueur, ce punch. J’ai une revanche à prendre avec elle : « Ça va ? Il a un truc de folie au niveau des mélodies. Historique du label Din Records », sur din-records.com ↑ « Din Records présente sa nouvelle recrue : Alivor », sur booska-p.com, 17 octobre 2013 (consulté le 27 février 2016) ↑ « Oumar, nouvelle signature du label Din Records », sur booska-p.com, 16 juin 2015 (consulté le 27 février 2016) ↑ « Les acteurs du label Din Records », sur din-records.com Ce qui fait que je faisais plein de prods. Je voulais tirer l’expérience d’un ricain, le mec a mixé Dr. Dre, Eminem ! Je produisais et mixais en même temps, j’étais dans un délire total. The registration of a One Person Company requires documents such as DIN, DSC, PAN Card, address proof, ID proof of both Director and shareholder along with address proof of the company and rent agreement (if any). J’ai été beaucoup déçu par ce truc-là. La Boussole est un collectif de hip-hop français, originaire du Havre, en Seine-Maritime.Il compte plusieurs groupes et artistes de la scène hip-hop havraise. On a confiance en l’avis de chacun. Il faut que la musique s’exprime d’elle-même. Retrouvez 26 produits Musique DIN Records au meilleur prix à la FNAC. Rien ne me faisait peur, et j’avais la technique suffisante. On avait voulu faire un album où on se lâchait un peu plus. C’était le troisième ou quatrième album de Médine, mais en fait c’était le premier. New York : il fallait un son très urbain. Voir le profil de Fabien Boccheciampe sur LinkedIn, le plus grand réseau professionnel mondial. J’avais installé un studio chez moi, à l’époque où on répétait pas mal. Technicien de laboratoire Cellule de Suivi du Littoral Normand . C’est mon challenge, essayer de répondre à leurs besoins. Je me souviens qu’on l’avait acheté à Paris : Salsa avait eu un prêt étudiant pour entrer à l’université, et moi j’avais vendu plein de mes CDs et vêtements. Quand j’ai fait « Biopic », j’imaginais la fin d' »Arabospiritual », cette sortie de scène avec les violons.