L'arbitre ne reconnaît alors que treize ans plus tard qu'il a commis une faute d'arbitrage ce jour-là[267]. De même, face au développement universitaire, un campus regroupant la plupart des établissements est créé de toutes pièces dans une boucle de l'Isère, sur des terrains agricoles relativement marécageux. Pour le deuxième ligne du FC Grenoble Olivier Merle cette finale est l'un des plus gros scandales du rugby français[266]. Ce centre scientifique s'investit dans l'effort de recherche sur la naissance du modèle relationnel de bases de données, en vue des premiers systèmes commerciaux de 1978-1980. La ville compte 91,1 % de résidences principales contre seulement 1,7 % de résidences secondaires et logements occasionnels. Le bâtiment actuel date du XVIIIe siècle, mais des éléments antérieurs (Moyen Âge) ont été préservés dans les étages[369] et, surtout, sont visibles au sous-sol depuis 1999 les vestiges de l'enceinte gallo-romaine du IIIe siècle, ainsi que du baptistère des premiers temps chrétiens, utilisé entre les IVe et Xe siècles, (redécouverts en 1989, au moment de la construction de la ligne B du tramway[370]). Il s'agit d'un établissement d’enseignement supérieur et de recherche fondé à Grenoble en 1900. Celle-ci se déroule depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale sur l'esplanade de la Porte de France, au nord du territoire communal. Seulement 913 immigrés étaient dénombrés en 1881 mais 4 584 en 1911 et finalement 19 710 en 1931. L'origine de ce blason varie selon les historiens. Source : Conservation départementale du patrimoine de l'Isère. Parmi les plus remarquables se trouvent l’immeuble « aux éléphants » rue Félix Poulat, l’immeuble « au griffon » à l’angle de la rue Molière et du boulevard Édouard-Rey ou encore la « Coupole dauphinoise » avenue Alsace-Lorraine. Pour cette occasion 1,8 km des cours Jean Jaurès et de la Libération a été réservé aux piétons et aux vélos[231],[232]. Le territoire de la ville de Grenoble n'héberge qu'une seule gare ferroviaire : L'agglomération grenobloise, accueille cependant sept autres, de taille nettement plus modeste et toutes raccordées aux lignes ferroviaires desservant la gare principale : La gare de Grenoble a été inaugurée en 1858 mais elle fut détruite lors de la préparation des Jeux olympiques pour laisser place à l'enceinte actuelle plus moderne et adaptée aux besoins. Le tourisme représente aussi une part non négligeable de l'économie locale avec les nombreuses stations de sports d'hiver implantées dans la région. Organisée localement par l’association Cultivons nos toits, cette manifestation souhaite inciter les citoyens à végétaliser leur ville pour la rendre comestible. Fondé en 1646, l'ancien couvent des Minimes, rue du Vieux Temple, a eu une histoire mouvementée[379]. Il fait partie des grands travaux de 1981, et se voulait l'un des fers de lance d'une politique de décentralisation d'une forme d'expression artistique. Les tours de Grenoble sont vraiment le symbole d'une ville en pleine expansion. Ce fromage bénéficie d'une AOC depuis le 30 juillet 1998, et une association, la confrérie du Bleu, organise la promotion de ce produit culinaire au-delà de la région elle-même. La première référence à Grenoble remonte à 43 av. Jean-Claude Duclos, Nora Esperguin et Olivier Ihl, Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Dans la correspondance de L. Munatius Plancus, gouverneur de la Gaule Transalpine et ancien lieutenant de. De plus, les collégiens de la section allemande présentent deux soirées de théâtre chaque année. Plus de 63 000 étudiants effectuent leurs études dans les différents établissements situés sur la métropole grenobloise[214]. L'Aviron grenoblois a aussi terminé en tête du classement des clubs français : général, masculin, féminin et jeunes. Accompagné de quatre de ses adjoints, le maire de Grenoble a tiré la sonnette d'alarme avec un message-choc : "Agir ou faillir". Dans le domaine cinématographique, et grâce à la Cinémathèque de Grenoble, le festival du film court en plein air, qui a lieu début juillet sur la place Saint-André et dans la salle Juliet-Berto, met sur le devant de la scène le genre cinématographique du court métrage. Le Centre national d'art contemporain (CNAC) dit Le Magasin est par ailleurs l'un des lieux emblématiques de la vie culturelle française. De cette époque date la mise en place d'un système triangulaire typiquement grenoblois, associant fortement l'université, la recherche et l'industrie. Ce fut la première église construite à l'ouest de la ville dans les nouveaux quartiers populaires et ouvriers et, avec ses 67 mètres, devint le plus haut bâtiment de la ville[373]. Cette grande expertise lui a valu d'accueillir la 16e assemblée générale de l'Union astronomique internationale (UAI) en 1976, restant encore la seule ville française à avoir accueilli ce prestigieux congrès depuis la Seconde Guerre mondiale. Pendant des siècles, la ville n'a eu qu'un pont sur l'Isère, le pont Saint-Laurent, endommagé ou emporté à chaque grande crue et reconstruit maintes fois. C'est aussi un des centres d'enseignement supérieur les plus réputés en France, (il rassemble 54 395 étudiants en 2012)[212], en particulier dans le domaine scientifique. De très nombreuses fontaines[392] parsèment la ville, monumentales ou discrètes[393], anciennes ou récentes, rappelant que l'histoire de la ville est une lutte constante contre les inondations. Je n'ay plu queflou zieux, & quátro deigt de libro, ». think-progress.com du 21 octobre 2014, Grenoble – Silicon Valley à la française. Une École supérieure du professorat et de l'éducation se trouve également à Grenoble. Par ailleurs, le musée ARhome (musée privée de l'innovation industrielle) retrace les temps forts de l'histoire sociale, économique et politique française, ainsi que l'histoire de l'entreprise A.Raymond[439]. Sous la magistrature de Paul Mistral, à l'occasion de l’exposition internationale de 1925, sont détruits les remparts sud de la ville. En outre, la Conférence européenne des ministres des Transports a décerné au réseau le premier prix européen pour l'accessibilité aux personnes handicapées en 2003 ainsi que la palme de l'accessibilité en 2004. Dès lors, la nouvelle municipalité veut engager la ville dans des actions de « transition énergétique, urbanisme apaisé, nature en ville, éco-mobilité, biodiversité, repas bio dans les cantines, respect des biens fondamentaux tels que l'air, l'eau, la lumière, les espaces naturels »[160]. Elle s'affirma comme la principale ville de la province. Cette croissance s'est ensuite fortement ralentie à partir de la fin des années 1970. Parmi les principaux se trouvent le stade des Alpes, d'une capacité de 20 068 places, où sont organisés la plupart des matchs officiels de rugby, de football des clubs locaux et certains matchs de hockey sur glace, ainsi que le stade Lesdiguières, doté de 12 000 places, et accueillant certaines rencontres de rugby. Les crues de l'Isère et du Drac ayant dramatiquement marqué l'histoire de Grenoble, l'Association départementale Isère Drac Romanche a été créée en 1936 pour gérer la construction, la surveillance et l'entretien des digues et autres ouvrages anti-inondations dans le bassin grenoblois. L’hôtel de ville, inauguré fin 1967, abrite un grand nombre d'œuvres d'art commandées à des artistes réputés (comme une mosaïque de tesselles de marbre réalisée par Charles Gianferrari ou encore une tapisserie de Raoul Ubac, tissée par les ateliers des Gobelins[365]). Cet établissement qui est doté de plusieurs salons, de salles de séminaire, mais également de vingt chambres, est situé sur le cours de la Libération, au sud de Grenoble, à proximité du terminus de la ligne E du tramway de Grenoble[210]. En effet, la ville occupe la place d’un ancien lac qui s’est créé pendant la fonte du glacier qui remplissait la vallée de l’Isère, il y a une dizaine de milliers d’années. Grenoble et ses environs immédiats ont souvent servi de cadre pour le cinéma. Aux yeux de la municipalité, il s'agit donc de concevoir le projet urbain en lien étroit avec les résidents du quartier[164]. L'agglomération gère un office de tourisme, dénommé Office de Tourisme Grenoble-Alpes Métropole et dont le siège est situé en centre-ville. Une partie des personnes travaillant sur projet Cyclades (réseau) à Grenoble rejoignent le centre scientifique CII où elles tentent de prolonger leurs travaux sur les protocoles de communication et sur l'architecture de systèmes répartis. Les Dauphins y frappaient des pièces d'or et d'argent de même valeur que les monnaies du Royaume, mais à leurs armes. Grenoble comprend également plusieurs grandes écoles. Le remaniement du 17 e siècle, effectué à la même période que la construction de l'actuel Château de Sassenage, fait vraisemblablement disparaître la maison forte.Seule la tour est préservée, symbole d’un pouvoir féodal prestigieux. Grenoble et son agglomération dispose d'un réseau de pistes cyclables d'un peu plus de trois cents kilomètres, partagé entre bandes cyclables souvent peu continues et pistes en site propre[28]. Entre vieillissement et naturalisations, le « règne » de la communauté italienne se clôt, pour laisser surtout la place aux ressortissants des pays d'Afrique du Nord. En 2015, ce pôle numérique avec la microélectronique et les nanotechnologies, en passant par le logiciel et les systèmes embarqués, compte 40 000 emplois dans la métropole dont 25 000 en électronique et micro-nanotechnologies et 15 000 dans l'informatique et le logiciel[214]. Le magazine Ville et Transports lui a décerné trois fois le ticket d’or (premier prix du palmarès des transports urbains) en 2002, 2003 et 2005, ainsi que le ticket de bronze en 2006, derrière Bordeaux et Mulhouse. Il n’en demeure pas moins attrayant et riche de nombreux ouvrages témoins de l’histoire de la cité. Dans cet hôtel vécut Jacques de Vaucanson, célèbre mécanicien et inventeur d'automates. Héritière de la bibliothèque publique créée en 1772, elle s’installe en 1970 dans un bâtiment construit entre 1955 et 1959 par l'architecte Jean Benoit et labellisé patrimoine du XXe siècle en septembre 2004[442]. Au niveau local, la commune est divisée en quatre cantons. Enfin, grâce à son rôle actif dans le déclenchement de la Révolution française et à l'action de l'industriel Claude Perier, Grenoble est proche de l'unique musée de la Révolution française situé à 15 kilomètres, sur la commune de Vizille. Cette recherche de haut niveau a profité de la présence à Grenoble d'équipements de renommée mondiale, comme l'ESRF, le plus important synchrotron de la planète[321], ou l'institut Laue-Langevin abritant la source de neutrons la plus intense au monde[322]. Grenoble devint le siège d'une académie qui regroupait en 1879, place de Verdun, les facultés de droit, lettres et sciences. Le plus prestigieux est sans conteste le musée archéologique Grenoble Saint-Laurent. René Bourgeois, Stephan Corporon, Vincent de Taillandier. C’est le cas des pistes olympiques hommes et femmes de la station de Chamrousse, du tremplin de saut à ski de Saint-Nizier-du-Moucherotte, ou encore la piste de luge de Villard de lans. Sa fréquentation dépasse depuis sa rénovation la barre des 100 000 spectateurs par an[426]. Vous cherchez le plan de Grenoble ou la carte de la ville et ses environs ? Très originale, cette affiche présente les différents symboles associés à la ville de Grenoble sur un fond noir. La municipalité fait du développement du transport à vélo l'une de ses priorités, ce qui a notamment conduit à la construction d’une autoroute à vélo. Cette métropole importante de la région Auvergne-Rhône-Alpes comptait 158 180 Grenoblois au recensement de 2016. Ce système de prévoyance ne concernait cependant qu'une partie de la classe ouvrière, les plus pauvres en étant exclus. Le Fil de la Ville, Les conseillers municipaux de la majorité, Les conseillers municipaux de l'opposition, Les comptes-rendus des conseils municipaux, Présentation des fonds municipaux des Archives. Site du journal la Tribune, article "Cars Macron : mais qui se soucie des gares routières ? chu-montpellier.fr, Center of Excellence for Neurodegenerative disorders. Des troupes y stationnaient en permanence (cohors prima Flavia) et un évêché, avec à sa tête l'évêque Domnin, est attesté au moins depuis 381[95]. »[193]. À l'intérieur, la chapelle de la Visitation, véritable joyau de l'art baroque français, a reçu en 1662 un grand retable en bois doré, don de François de Bonne de Créqui, et en 1666 un superbe décor de fresques en trompe-l'œil dû au peintre Toussaint Largeot, pour célébrer la canonisation de François de Sales. La ville compte aussi deux grandes structures : le palais des sports de Grenoble, pouvant accueillir jusqu’à 12 000 spectateurs[428], accueille régulièrement de nombreux artistes de la scène nationale et internationale comme Elton John, Bob Dylan, Snoop Dogg ou encore Mylène Farmer. L'agglomération s'est, en revanche, étendue, le périmètre de l'unité urbaine ayant beaucoup augmenté lors de la nouvelle délimitation de 2010 : sa population est passée de 419 334 habitants en 1999 à 501 045 habitants en 2011, les quatre cinquièmes de la croissance s'expliquant par l'extension de sa superficie[179]. Plusieurs historiens, spécialiste de l'Antiquité évoquent le passage d'Hannibal dans la cuvette grenobloise, soit en suivant le cours de l'Isère, soit en traversant le massif du Vercors, d'ouest en est. On peut également ajouter l'École polytechnique de l'université Grenoble-Alpes, plus communément appelée Polytech Grenoble (appartenant au réseau Polytech) qui se trouve rattachée à l’UGA. Par ailleurs, une université populaire a été inaugurée en 2007 sur le modèle de l'université populaire de Caen. Dernièrement (2010) a été aménagé le Jardin des vallons, d’une superficie de 1,5 hectare. Email / Identifiant J.-C. constitue son premier événement historique marquant. Il jouit d’une capacité d’accueil s’élevant à 277 places. Le 10 mars 1919, le conseil municipal de Grenoble avait en effet décidé « l’adoption » de la ville de Fourmies. En 2012, 51 d'entre eux subsisteraient encore. Lauréat du prix René-Renou en 2008. Le 16 juin 2014, le nouveau maire Éric Piolle annonce que le Palais des sports de Grenoble doit retrouver des activités purement sportives et qu'il ne renouvélera pas la convention entre l'association qui le gère et la ville[226]. Le prix moyen des appartements, en 2020, est d'environ 2 356 €/m2[58]. Il est affilié à l'association Zen Internationale, fondée par Taisen Deshimaru[283]. De grands noms du surréalisme sont aussi présents. Grenoble compte sur son territoire trois centres commerciaux privés importants : Grand'Place, complexe de cent-quarante boutiques au sud de la ville, en limite de la commune d'Échirolles, le nouveau centre commercial de la caserne de Bonne avec ses trente-neuf boutiques et K'Store, le plus petit (seize boutiques), mais le plus ancien, celui étant situé dans un immeuble de type paquebot, datant des années 1930. En décembre 1999 Grenoble fut, à l'instar d'autres grandes villes de France et du Globe, victime d'une invasion de « Spaces Invaders ». L'impôt moyen sur la fortune à Grenoble est de 5 589 €/an contre 5 683 €/an pour la moyenne nationale. LOGO SIGLE. En équipant les papeteries de Lancey de la première haute chute de 200 mètres alimentée en permanence par une retenue sur un lac de montagne, il devint en 1869 l’un des pionniers du développement de l'énergie hydroélectrique. La desserte des zones peu denses est quant à elle réalisée par les services Flexo, qui présentent une hétérogénéité de véhicules adaptés à la demande. Le nombre de communautés passe de quatre en 1946 à plus de 21 en 1968[183]. La culture dauphinoise est quant à elle mise à l’honneur par le musée dauphinois des arts et traditions populaires créé en 1906. Au 97 rue Saint-Laurent, l'ancien hôtel des monnaies constitue un bel immeuble du début du XVIe siècle. D'autre part, la population de l'agglomération se renouvelle par tiers tous les dix ans[180]. Elle est approximativement au centre de la partie française des Alpes. Elle fut rallumée à l'occasion du passage des flammes olympiques des Jeux olympiques d'hiver de 1992 et 2006, ainsi que pour la célébration des 40 ans des JO en février 2008. Autre symbole fort, elle a autrefois été le seul pont de la ville. Les gants grenoblois (dont les Gants Perrin) s’exportaient alors dans le monde entier et cette industrie constitua l'activité dominante dans la région grenobloise pendant des décennies. À vol d'oiseau, Grenoble se situe à 47 kilomètres de Chambéry, 71 kilomètres de Valence, 73 kilomètres de Gap, 92 kilomètres de Vienne, 97 kilomètres de Lyon, 122 kilomètres de Genève, 154 kilomètres de Turin, 204 kilomètres de Nice, 211 kilomètres de Marseille et 483 kilomètres de Paris[9]. Ce projet répond ainsi à trois objectifs[155] : protéger d'une part les zones urbanisées face à une crue bicentennale et les zones agricoles face à une crue trentennale en redonnant de l'espace à la rivière en cas de crue grâce au principe des champs d'inondation contrôlée (CIC), effectuer d'autre part une mise en valeur environnementale (restauration de certains milieux naturels pour la préservation de la faune et de la flore locale), prendre en compte enfin l'aspect paysager et de loisirs (meilleur accès aux berges, faciliter la randonnée nautique…). L’arrêté préfectoral de déclaration d’utilité publique (DUP), signé par le préfet de l’Isère le 23 juillet 2018 confirme que ces travaux, même s'ils sont encore soumis à l’enquête publique au titre de l’autorisation environnementale, seront bien engagés en 2019[27]. L'abbé Bonnet, curé de Vourey et témoin raconte dans ses mémoires « L'eau qui venait à gros bouillons par la porte de Très-Cloître et de Saint-Laurent, eut bientôt rempli toutes les boutiques presque jusqu'au premier étage »[108]. Dans les années 1930, Jean Pomagalski, Grenoblois d’origine polonaise, fut un pionnier dans le développement des remontées mécaniques, avec la construction de son premier téléski à perches en 1936 à l'Alpe d'Huez[114]. Maugra tant de chagrin, quan je ßèu las de lire, Le théâtre municipal propose une soixantaine de représentations par saison. Les manifestations comme les Six jours de Grenoble, le Festival international du cirque de Grenoble ou le supercross SX Tour de Grenoble ont de ce fait disparu. La ville et son agglomération se situe dans une vallée souvent dénommée « cuvette grenobloise ».qui peut être soumises à des phénomènes météorologiques strictement locaux, tels que des vents forts pouvant entraîner de graves dégâts matériels, des périodes de canicule ou des périodes de grand froid. Des sports ont été pratiqués dans la ville mais ont disparu. La filière des véhicules électriques fonctionnant avec de l'hydrogène est également très importante sur Grenoble avec la présence d'entreprises spécialisées comme Symbio ou encore le site de recherche d'Air liquide à Sassenage visité par François Hollande en 2015[337] et par la présidente de Corée du Sud, Park Geun-hye en 2016[338]. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Insee - Série historique des résultats du recensement à Grenoble, Insee - Les unités urbaines de plus de 100 000 habitants en 2011, Grenoble : "Certains jeunes de la Villeneuve n'ont plus peur de rien", «Grenoble, c'est exactement comme dans la série Gomorra», Grenoble s'enfonce dans la guerre des gangs, Chiffres de la délinquance à Grenoble : “une souffrance pour les Grenoblois” selon Matthieu Chamussy, Une délinquance globalement endiguée, mais des domaines préoccupants. Grenoble peut être considéré comme une ville qui compte dans le domaine de la recherche en raison de son taux de 14 % d'emplois métropolitains supérieurs, soit 35 186 emplois[342]. La vieille ville de Grenoble regorge par ailleurs d’hôtels particuliers qui rappellent son passé de cité parlementaire. Le réseau grenoblois fait l'objet de nombreux projets d'extension. Le marché immobilier à Claix est stable depuis 5 ans et attire les familles en quête de nature. C'est Jean-Joseph Mounier qui, le 20 août 1789, présenta à l'Assemblée Constituante les trois premiers articles de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, qui furent votés sans discussion. Les années 1930, avec l'institution des premières congés payés, marquent le développement du tourisme d’hiver. De nombreux opposants se sont alors installés à la cime des arbres centenaires avant d’être délogés par les forces de l’ordre[137]. À l'issue des élections municipales de 2014, remportées par le Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes (EELV, PG et alliés), Éric Piolle devient le premier maire écologiste français d'une ville de plus de 100 000 habitants[147]. La ville possède un important patrimoine religieux[366], lié à la présence ancienne de nombreux couvents et témoignage de l’influence considérable qu’eurent les évêques de la ville, car, chefs spirituels du diocèse, ils furent pendant plusieurs siècles également détenteurs du pouvoir temporel en rivalité avec les Dauphins. Il sera peu après remplacé dans ses fonctions par Noël Jourda de Vaux. Ainsi, avant le XVIIe siècle, le Drac n'était pas canalisé et rejoignait l'Isère par de nombreux méandres vers l'actuel pont de la Porte de France. Un jardin de sculptures est en outre installé sur le pourtour est/nord-ouest du musée, dans le parc Albert Michallon. Elle subit cependant une histoire à éclipse du XIVe au XIXe siècle due à la concurrence tenace de l'université de Valence créée en 1452 par Louis XI et à l'aura prestigieuse de l'université de Paris qui attirait en son sein les meilleurs étudiants. Jean-Marie Guétat, William Lachenal et Georges Muller. Au référendum sur le traité constitutionnel pour l'Europe du 29 mai 2005, les Grenoblois ont majoritairement voté pour la Constitution européenne, avec 55,67 % de « Oui » contre 44,33 % de « Non » avec un taux d'abstention de 33,47 %[148] (France entière : « Non » à 54,67 % - « Oui » à 45,33 %[149]). Les Grenoblois se sont également fortement mobilisés lors des différentes protestations qui eurent lieu en 2002 à la suite de l'arrivée du Front national au second tour des élections présidentielles. Ce couvent était situé « hors murs », le long de l'ancienne enceinte romaine. La présence de plusieurs milieux mafieux et de réseaux de petite et grande délinquance a plusieurs fois été le sujet de procès, de faits divers et de la une des journaux nationaux ou locaux[300]. En 2016, le magazine Le Point attribue la septième place nationale au CHU Grenoble-Alpes dans son classement des établissements hospitaliers Ce symbole fort vient illustrer les prises de parole, et confère un style graphique reconnaissable et propre à la marque. En 2010, la ville compte 24 353 immigrés soit 15,6 % de sa population (4,8 % nés en Europe et 10,8 % nés hors d'Europe, majoritairement originaires du Maghreb (5,8%))[185]. La Nef (sept salles, 876 places) et Les 6 Rex (six salles, 1 009 places), les deux anciens principaux cinémas de Grenoble avant la création de multiplexes, possèdent une offre plus généraliste. Dans les années 1730, elle est frappée par cinq crues qualifiées d'événement exceptionnel[107]. De plus, des équipements sportifs construits pour les Jeux olympiques d'hiver de 1968 subsistent encore aujourd’hui, le plus notable étant le palais des sports situé dans le parc Paul-Mistral. Les agenais se plaignaient du jeu des isérois et l’arbitre est justement originaire du Lot-et-Garonne. Depuis plusieurs années, la ville est en proie à « des violences urbaines parfois spectaculaires ». Il faut attendre le XIe siècle, à cette époque, les comtes d’Albon prirent une décision importante pour l’unité de leurs domaines. Pour le troisième ligne et capitaine du FC Grenoble Hervé Chaffardon, les Mammouths[264] de Grenoble méritaient de gagner ce titre de champion de France 1993[265]. Selon les déclarations de la municipalité, ces panneaux ont été remplacés par des services d'affichage propres à la ville et par un aménagement paysager[161]. Selon l'entraîneur Grenoblois Michel Ringeval, l’arbitrage de la finale était tourné délibérément contre Grenoble et contre son manager Jacques Fourroux car il était candidat à la présidence de la fédération et cela a selon lui influencé beaucoup de choses[263]. Lors de l’assemblée générale du 25 avril 2009, la Fédération française des usagers de la bicyclette a attribué son « Guidon d’or » à la ville de Grenoble pour la généralisation des double-sens cyclables dénommées chronovélos. Ainsi, la collection d’antiquités égyptiennes présentée est considérée comme la cinquième de France, avec en particulier de très beaux sarcophages ainsi qu'une momie du VIe siècle, la prophétesse d'Antinoé, présentée sous une vitre blindée. Grenoble accueille également chaque année en avril le festival Vues d'en face, un des premiers festivals français de cinéma consacrés aux films gay et lesbien. En 1965, Grenoble compte aussi un troisième pôle de circuits intégrés: la COSEM, filiale de CSF (Compagnie des signaux sans-fil). La façade fut démolie et mise au goût du jour, l'entrée décorée de fresques polychromes cloisonnées en trompe-l'œil par l'artiste Georges Gimel représentant les artistes et comédiens des années 1920. Le diaconat protestant de Grenoble, service d’entraide aux plus démunis, y est également situé. Grenoble comprend de nombreux quartiers, parmi lesquels peuvent être cités : La commune de Grenoble comptait 86 984 logements en 2007, contre 83 955 en 1999, soit une augmentation de 3,6 % alors que la population de la commune connaissait une croissance de 2,2 % sur la même période[57]. Ces encombrements ont également été imputés à l'absence de périphérique nord entre la cluse de Voreppe et la vallée du Grésivaudan en raison de la présence du massif de la Chartreuse. Une belle boutique qui propose une belle vaisselle, classique et délicate sans être mièvre. Enfin, l'ancien monastère des Bernardines de Sainte-Cécile, rue Servan, eut lui aussi à subir une histoire mouvementée[380] : fondé en 1624, réquisitionné par les armées révolutionnaires en 1791 et convertie en magasin pour le matériel des troupes, il devint un cinéma durant les années 1920 avant d'abriter un dancing baptisé « l'Enfer », puis le théâtre le Rio de 1974 à 1999. En 1973, le consortium européen Unidata est fondé pour réunir CII, Philips, et Siemens. La population de la commune est relativement jeune. Aménagé en terrasses sur des terrains militaires en 1909, la situation très abritée du jardin des Dauphins[389] en fait un site unique avec un microclimat favorable à une végétation méditerranéenne[390]. Symbole de la ville, la tour d’observation construite en 1924 par les frères Auguste et Gustave Perret est le dernier vestige conservé de l’Exposition internationale de la Houille Blanche et du Tourisme de 1925. À la vue du sang, le peuple, révolté, commence à dépaver les rues. ", Site de la mairie de Grenoble, page sur les risques naturels, Intégralité du texte du PPRI dans la vallée du Grésivaudan à l'amont de Grenoble avec le tampon de la Préfecture, Arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction parasismique applicables aux bâtiments de la classe dite « à risque normal », École des hautes études en sciences sociales, Histoire de Grenoble et de ses environs, Pilot, 1829, page 12. site de "regarddtullins" sur Hannibal à Montaud ? Grenoble ne possède aucun restaurant étoilé du Guide Michelin. Le toponyme a beaucoup évolué. Son ancien assistant, Louis Weil, crée en 1962 le Centre de recherches sur les très basses températures, à l'origine de l'installation de l'Air liquide à Sassenage. La ville est dominée par la Bastille, une ancienne forteresse défensive construite sur une hauteur culminant à près de 475 mètres, accessible depuis le centre-ville par le téléphérique de Grenoble Bastille, dont les cabines appelées communément « les bulles », sont devenues un des symboles marquants de la ville. Le premier tour des élections municipales se tiendra le dimanche 15 mars. En 2012, la filiale d'un leader mondial, Atos Worldgrid, s'installe sur le site Bouchayer-Viallet avec 750 personnes et en 2015, GreEn-ER, le pôle mondial de l'énergie ouvre ses portes sur la presqu'île. L'aéroport de la ville abrite enfin une antenne de l'École nationale de l'aviation civile qui forme 150 pilotes de ligne chaque année[225]. ledauphine.com du 7 juillet 2016, Des balades en canoë sur l'Isère. Plus au sud se trouve la ferme de Vaulnaveys (ou tour Prémol), au Village Olympique, datant[361] du XIIe siècle. De ce fait, l'implantation de la ville au cœur de l'arc alpin, dans ce qu'on dénomme couramment la « cuvette grenobloise », lui confère un climat plus chaud de quelques degrés, des variations de températures plus importantes, un meilleur ensoleillement et des précipitations plus abondantes. Un résultat de ce rapprochement est la création en 2009 d'un collège doctoral unique, réunissant les treize écoles doctorales issues des universités Joseph-Fourier, Pierre Mendès-France, Stendhal, Savoie et Grenoble INP (auxquelles s'ajoute l'école doctorale de philosophie coaccréditée avec l'université de Lyon-3), représentant 3 500 doctorants[213], et qui délivre depuis un doctorat de l'université de Grenoble.